3extremes

Nouvelle Cuisine:

Madame Ching Lee, une ancienne vedette, est prête à tout pour retrouver sa jeunesse. Elle goûte alors les raviolis cuits à la vapeur de Mei, ancienne sage-femme, qui ont des propriétés surprenantes

Cut:

Un réalisateur très connu et très apprécié du public est kidnappé par un détraqué qui le menace de couper un à un les doigts de sa femme, une pianiste, s'il ne tue pas un enfant.

The Box:

Une romancière à succès mène une existence secrète cachant un lourd secret que son éditeur aimerait découvrir.

 

Je ne commenterai que Cut et The Box parce que j'ai vu Nouvelle Cuisine il y a assez longtemps. Tout ce dont je me rappelle c'est que ce sont les bruitages qui sont vraiment dégueulasses.

Commençons par le meilleur, à savoir Cut. Ce genre de films n'est pas mon dada, mais celui là est bien fait. C'est gore mais pas trop, et il repose plus sur l'aspect psychologique que sur l'aspect visuel. C'est le plus intéressant et le plus accessible des trois films. Le casting est très bon. Lee Byung Hun est parfait, comme toujours. J'ai adoré le passage où il doit faire rire le psychopathe qui le tient en otage et qu'il se met à écrire son adresse avec ses fesses. Il pète et on a un gros plan de sa mine contrite. La scène est totalement hors de propos et hilarante; et elle marque le changement d'attitude du protagoniste. Il passe de victime à un état d'esprit beaucoup plus combattif avant de sombrer dans une sorte de folie post-traumatique.

En ce qui concerne The Box, je ne peux pas en dire grand chose, je n'ai absolument rien compris. Je ne pense pas être totalement stupide, mais la fin du film reste totalement obscure pour moi. 

A la limite, on peut ne regarder que Cut qui surpasse les autres.