drive-film-afficheIl aime conduire, c'est ce qui le pousse à faire divers boulots comme cascadeur, chauffeur pour des braqueurs ou encore mécano. Sous le charme de sa voisine de palier, il va commettre une erreur qui va le pousser à se tailler un chemin dans le sang.

Bon film, mais je n'irai pas jusqu'à le porter aux nues comme tout le monde le fait en ce moment. J'ai eu l'impression de voir une version plutôt médiocre de A Bittersweet Life . La trame du récit est la même: un amour impossible, un homme silencieux et calme capable du pire, des magouilles un brin mafieuses... Les deux réalisations sont d'ailleurs assez proches: peu de dialogues, plans fixes et esthétiques puis scènes violentes. A la différence près que le rythme de Drive est lent, long et les (trop) nombreux temps morts cassent l'efficacité des scènes violentes qui ne sont finalement pas si violentes et trop rares pour nous faire frémir (de peur, d'horreur ou de stress).

Je n'ai rien à dire sur le personnage peu loquace de Ryan Gosling, excellent acteur, mais le reste de la distribution me laisse songeuse, si on excepte Ron Perlman qui me fait toujours flipper depuis son rôle dans Au nom de la rose ^^. Carey Mulligan est insipide (je regrette d'avoir à dire ça par que je l'aime bien) et Bryan Cranston a trop l'air au bout du rouleau.

A part ça, j'avouerai que certaines images de LA by night sont splendides mais un bon acteur et quelques belles images ne sont pas suffisants pour faire un super film. Je suis un peu déçue, je m'attendais à mieux.