9782213668833La veille du bal de lady Anne, Darcy et Elizabeth sont interrompus au beau milieu de leurs préparatifs par l'irruption de Lydia Wickham, complètement affolée. Son mari George, et leur ami Denny sont descendus de voiture alors qu'une tempête faisait rage et ont disparu dans les bois. Quelques instants plus tard, deux coups de feu retentissent et aucun des deux hommes ne reparaît.

Deux choses sont irrésistiblement attirantes dans ce livre: la couverture et le mot "Pemberley". Pour tout connaisseur de Jane Austen qui se respecte, ce lieu est synonyme de Mr Darcy et la promesse de découvrir une sorte de suite d'Orgueil et Préjugés est des plus alléchantes. Oui mais voilà, ce n'est pas une suite de ce chef d'oeuvre de la littérature anglaise et P.D James ne semble utiliser la référence que comme un outil commercial: à ses fidèles lecteurs, elle ajoute nombre de fans de Jane Austen. Ce qui aurait pu être un roman mûrement réfléchi et génial n'est qu'une intrigue policière banale et sans relief; on s'ennuie presque devant les efforts que l'auteure fournit pour rendre cette "suite" crédible.

La déception ne vient pas de l'énigme, car P.D James n'en est pas à son galop d'essai, mais de l'utilisation des personnages. Le colonel Fitzwilliam, homme affable, devient antipathique et presque grotesque. Lydia, Jane et Bingley n'ont aucune consistance. La seule qui s'en sort avec les honneurs est Georgiana, car elle est presque absente du roman de base et P.D James a pu lui construire une psychologie plus élaborée que celle des autres personnages. Je me suis sentie flouée sur la relation Elizabeth/Darcy et c'est là le plus gros reproche que j'ai à faire à P.D James. Ils paraissent étrangers l'un à l'autre; et ne se retrouvent presque jamais mis en présence. L'intérêt de créer une suite à Orgueil et Préjugés, c'est d'inventer leur vie après leur mariage. Enfin, c'est ce que je m'imaginais, peut-être suis-je la seule. Par conséquent, je suis restée sur cette énorme déception et je n'ai pas vraiment apprécié le reste du roman. C'est correctement écrit, l'intrigue est bonne mais pourquoi mettre en scène Darcy et Elizabeth, couple romantique mythique, pour en faire un bouquin si plat?

J'ai quand même apprécié l'évocation d'autres romans de Jane Austen à travers des situations et des personnages mais cela n'efface pas le sacrilège commis par la romancière. Quitte à toucher à ce monument qu'est Orgueil et Préjugés, autant le faire avec l'intelligence de la mini série Lost in Austen et non avec la légèreté de P.D James.