Thor-2-Le-Monde-des-Ténèbres-Affiche-France

L'histoire: Les elfes noirs vivent dans les ténèbres et leur chef maléfique, Malekith, rêve de plonger le cosmos dans le chaos. Défait par le père d'Odin, il survit grâce au sacrifice de son peuple. Des milliers d'années plus tard, l'alignement des Neuf Mondes lui offre une nouvelle possibilité de gouverner l'univers. Pour Thor, ce n'est plus seulement Asgard qui est menacé, mais aussi la Terre, et avec elle Jane Foster, une humaine dont il est amoureux.

De toutes les adaptations Marvel qui nous submergent ces dernières années, c'est sans doute celle que j'aime le moins. Ce pourrait être dû à la lassitude de voir le monde menacé pour la millième fois par une ultime force obscure. Mais non. Sans cette perspective de destruction totale de l'univers, il n'y aurait pas de film. Et soyons honnête, le spectacle est toujours au rendez-vous quand il s'agit de faire exploser une ville (en l'occurence, Londres). Visuellement, il n'y a rien à dire. Les effets spéciaux sont grandioses, les scènes d'action palpitantes et réalistes (sinon crédibles)... Comme toujours, j'adore et j'adhère.

21047916_20131009150141615

Ma réserve vient des personnages principaux, à savoir Thor et Jane qui sont englués dans leur amour tarte à la crème tellement nunuche! En plus d'être un presque dieu, Thor prouve qu'il sait se montrer romantique, doux et attentionné... Et c'est d'un ennui... mortel! Au lieu d'un chevalier irrésistible, le spectateur a droit à une caricature de tombeur ultra kitsch et même pas drôle, quel que soit le degré avec lequel on le regarde. Alors oui, avec son mètre 90, ses yeux bleus, ses longs cheveux blonds et ses tablettes de chocolat, Chris Hemsworth a tout pour plaire; mais quand il incarne un grand dadais super culcul, le charme se rompt irrémédiablement. Natalie Portman, malgré sa beauté, semble se complaire dans un rôle de demoiselle en détresse totalement anachronique. Et quand elle essaie de faire de l'humour sur sa situation, ça tombe complètement à plat. Si on enlève le côté action pure, ce Monde des Ténèbres devient une très mauvaise comédie romantique, c'est désolant. 

Heureusement, il existe un personnage qui relève à lui seul tout le niveau du film. Je parle bien évidemment de Loki. Son cynisme et ses sarcasmes sont très drôles et l'humour qu'il emploie sans cesse ne l'empêche pas d'avoir une psychologie plutôt développée (pour un personnage Marvel). Il est perfide, manipulateur et sournois sans être totalement détestable. C'est ce qui le rend si intéressant. Alors même s'il n'est pas très présent dans le film, il crève l'écran au point de faire passer Thor pour un second rôle. Et puis je ne sais pas si c'est parce que Tom Hiddleston est anglais, mais il a un charme plus subtil que son comparse australien et ses gros muscles. 

21030160_20130822154017344

Je regrette aussi que Kat Dennings, qui joue Darcy, ne soit employée que comme un simple atout humoristique. Elle est comme Tom Hiddleston, elle n'est pas maniérée et je trouve son naturel irrésistible. 

Voilà, c'était une courte chronique mais je tenais à la faire pour montrer qu'il ne suffit pas d'un couple de beaux gosses pour faire une belle histoire d'amour. Thor le niaiseux ne fait vraiment pas rêver dans cet opus, et Natalie Portman mériterait des claques. D'ailleurs, si on pouvait nous épargner les grands sentiments dans ce genre de films, ça ne serait pas plus mal parce qu'ils sonnent faux. Lorsque Frigga meurt, la tristesse de Thor et d'Odin parait exagérée et mal jouée. Depuis le début, on se doute qu'elle va se faire tuer, et même le spectateur s'en fiche un peu. Il attend impatiemment la suite des événements, et personne n'est véritablement triste de ce décès parce qu'il est nécessaire à l'avancée de l'histoire mais trop vite expédié pour être émouvant.