L'année dernière, afin d'occuper une journée hivernale glaciale, je suis allée au musée Carnavalet, où je n'avais jamais mis les pieds. Carnavalet est le musée de la ville de Paris et à ce titre, il regorge de trésors, notamment de superbes salles sur la Révolution Française, un portrait de Delacroix, un autre de Musset enfant... Arrivée à la fin de ma visite, j'ai connu l'un de mes plus grands coups de coeur artistiques pour une toile de dimension assez modeste qui serait presque passée inaperçue au milieu de tas d'autres toiles accrochées sur un pan de mur si elle n'éveillait pas un imaginaire si puissant. Je crois que c'est la première fois qu'une peinture me raconte une histoire. Tout y est: le décor, les personnages, l'ambiance feutrée au premier plan qui contraste avec le bal que l'on devine au second plan. Cette scène de baiser volé paraît elle-même volée. Elle a quelque chose de réel et de poétique à la fois. Enfin bref, je vais me taire et vous laissez juger par vous-même! 

Vertige Denis Etcheverry